Les grands du web se font la guerre par conférences interposées et livrent leurs produits boostés à l’IA Générative ! Notre rapport au travail est en train de changer, notre rapport aux données aussi. Enfin, conserver les données dans les formats ouverts devient une obligation Le sujet revient très souvent n’est-ce pas ?
Meta montre la voie avec Horizon OS, LLAMA 3 afin que l’on puisse ré-inventer le futur ! Ouf, Salesforce ne rachète pas Informatica ! Sans doute un coup pour rien ! Le climat est à la consolidation (...) Cela nous rappelle que l’automatisation ou l’innovation ne peuvent se faire sans l’Humain quand le principal intéressé est l’humain .
Il y a moins de force dans une innovation artificielle que dans une répétition destinée à suggérer une vérité neuve... l’entrée en vigueur du DMA, l’impact de la décarbonation de l’économie ... “In Storage” : l’expression à retenir ! On parle ce mois-ci de data platform, de lakehouse et des coûts !
Ce mois-ci nos agriculteurs ont bloqués pour dire qu’eux aussi veulent maîtriser leurs perspectives. D’autres ont aussi fait grève ailleurs dans le monde contre l’IA. Iceberg s'impose comme un standard et les approches Zero-ETL comme Data-as-Code font des émules. Coté LLM, on se méfie du cloud et on apprécie les initiatives open source !
Bienvenue en 2024 ! Ces derniers temps de nombreuses voix se sont élevées pour parler de souveraineté, de souveraineté numérique. Chez Synaltic, nous avons aussi notre mot à dire. Nous pensons que cette souveraineté passe par les données !
L'exercice du moment : dresser les tendances. Rappelons d'abord l’importance de l'éducation et la formation. Ensuite parlons d'architecture hybride proposant une maîtrise des coûts. Ensuite self-service et ,gouvernance, Data Mesh, Data Lakehouse.... Un calendrier de l'avent et bien sur des nouveautés logicielles !
L’année se termine avec un mois de novembre axé cartographie. Voilà notre avant-dernière lettre… Que dit-elle de 2024 ? Certainement un recentrage sur l’humain ! L'Open Source continu de faire parler, et l'analytique en temps réel se démocratise...
Nous sommes bientôt à un mois de la clôture de Big Data AI Paris 2023 ... A Paris, c’est quelques 16.500 participants. Le niveau de participation de 2019 est bientôt atteint. Ces chiffres pour rappeler l’importance que revêt le sujet de la donnée.
Connaissez-vous l'envers du décor des projets AI ? Les usine à création de contenu ? Savez-vous que 37Signals questionne actuellement le modèle économique qui soutient les applications SAAS et le Cloud ?
Avons-nous besoin d’informatique partout ? Ou pour toutes les activités humaines ? Devons-nous mettre le monde en données sur toutes ces composantes ? Une réponse simpliste est sans doute oui. A y regarder de plus près, on peut y apporter une autre réponse plus nuancée.
La course à l’intelligence artificielle généralisée (IAG) soulève de telles questions ! Après Elon Musk qui demandait un moratoire, voilà Sam Altman, le PDG d’OpenAI de réclamer de la régulation… Hier le gaz était très cher voilà que le prix revient au plus bas ! L’adaptabilité, une qualité qu’il faut avoir.
Il est certes question de technologies mais aussi d’humain. La difficulté ou les questionnements managériaux sont aussi au cœur des projets data. Il est à noter que l’approche “individualisée” du suivi des collaborateurs y compris des managers eux-mêmes est sans doute plus facile à dire qu’à faire.