A l’heure de la COP26, comment ne pas s’interroger sur son propre quotidien en tant qu’acteur dans ce marché de la donnée en plein boom ? C’est un peu l’exercice auquel Tristan Nitot (Fondateur de Mozilla Europe, ancien CEO de Qwant…) s’est essayé durant BBoost à La Rochelle.
La Commission Européenne a publié un rapport sur l’impact de l’Open Source tant du point de vue logiciel que matériel. Si les contributions open source augmentent de 10 % dans l’UE, la région verrait son PIB augmenter de 100 milliards d’€, soit plus du double de la valeur des logiciels libres...
La vision quant à la manière dont on envisage la résorption d'un problème résulte souvent des connaissances à notre disposition et plus précisément de celles en notre possession (...) Au travers de cette lettre c’est un peu le rôle que nous nous donnons...
Une importante question a été posée quant à faire des vaccins contre la Covid-19, un bien commun ou non… Et même les plus hautes sphères ont plaidé pour une ouverture face aux brevets. L'Open Source, dans sa vision de ce qu'est la collaboration, ne se limite en effet pas au monde du logiciel informatique.
Il n’est plus question du monde d’après ou du monde d’avant mais juste d’avenir ! Chacun s’empare de son lendemain pour l’inventer, le repenser… Sans doute que nous sommes aussi à l’aube d’un nouvel âge du système d'information, faire mieux, prendre en compte l’éthique, le cloud...
Si le cloud reste un marché sous tension, Tableau confirme sa position et Shopify met à l'honneur Debezium et Kafka dans une approche Temps Réel. Si la technologie du Change Data Capture n’est pas nouvelle, Debezium apporte une vraie fraîcheur et une simplicité dans la mise en œuvre.
La nature nous aura rappelé à quel point elle est omniprésente au cœur de nos vies : dorénavant chacun doit y apporter une vraie attention afin de la préserver pour espérer un futur meilleur. Face aux nouveaux enjeux environnementaux, les donneurs d’ordre intègrent cette informatique éco-responsable à leur stratégie.
Pas très simple comme début d’année ! Nous vivons en pandémie ! Une belle et heureuse année à toutes et tous. Heureusement nous avons les données ! Tout comme nous avons la météo qui nous aide à entrevoir le temps qu’il fera, tout comme les données et les algorithmes apportent un éclairage d’un futur à envisager ! Préparez-vous, ça va bouger cette année… Et vos projets de 2020, les ferez-vous en 2021, ou allez-vous savoir attendre 2022… Pas si sûr !
Toutes nos activités peuvent être mises en données ; aussi bien un phénomène naturel comme la météo où l’exploitation massive de la donnée n’est pas à démontrer, qu’une activité humaine et sociale, ou toutes celles de vos organisations.
La pandémie aura contraint toutes les organisations et bouscule toutes nos habitudes. Certaines entités choisissent le « full remote », d’autres ont des difficultés pour trouver l’architecture organisationnelle qui permettra de retrouver de nouveaux niveaux de performances. En même temps, il s’agit de garder en ligne de mire la transformation digitale et l’ensemble de ses enjeux.